Séance du jeudi 3 février 2005
Présents:
Tanya: Guillaume Gauderique de Galbaud du Gué
Hughes: Abelus Fractus
Amanda: Ebelona Foulquet

Cela faisait une semaine que la pendaison avait eu lieu, la ville se remettait tranquillement de cette attaque des corbeaux. On croisait encore souvent des gens avec des bandages. Pendant ce temps à l’abbaye, le second de l’abbé entrait dans la bibliothèque où Ebelona était en traint de refaire encore une des nombreuses cartes poussiéreuses. Il venait lui proposé une mission, la jeune cartographe ne demande que d’acquérir de l’expérience sur le terrain, fut un peu déçue en apprenant qu’elle devait diriger l’escorte d’une caravane discrète jusqu’à Pachepou. Sa mission était d’engager deux mercenaires et d’amener des tonneaux à Pachepou et d’en ramener d’autre. Mais quand le père montra la carte pour s’y rendre l’intérêt s’accrut, elle était laconique, peut-être même pas à l’échelle. Un nouveau défi, faire une carte clair entre ces deux bourgs, elle accepta.

Elle alla donc en ville en n’ayant strictement aucune idée d’où elle pourrait trouver des mercenaires de confiance. Ce n’était à la base son rôle, normalement elle rejoignait des équipes, mais il fallait y aller. Elle entra dans la première auberge de la ville où elle essaya de discuter avec le tavernier, mais les mercenaires proposés ressemblaient plus à des poivrots qu’à des hommes d’armes. Elle se souvint alors de l’homme d’honneur qu’avait présenté le baron, un homme costaud qui avait su se mettre au service de la ville. Après de nombreuses question au tavernier puis aux garde du chateau, elle arriva devant la demeure de Mouline, la jardinière. Elle fut accueilli par Michnar, celui-ci n’était pas disposé à quitter la ville pour l’instant, mais il lui donna l’adresse de GGGG. C’était dans un quartier tranquille de la ville avec des fenêtres fleuries, malgré les indications quelques peu lacunaire de Michnar, elle arriva à la porte du Sir. Celui-ci accepta quasiment sur le chant cet honneur que d’accompagner cette caravane, il lui fournit même un nom comme second mercenaire à engager. GGGG se proposa de l’emmener dans le lieu où on pouvait le rencontrer.

Une demi-heure après, le temps que ce dernier ait eu le temps de ce préparer, il se rendait à la taverne la plus proche de l’abbaye pour rencontre le deuxième larron. Une fois entré, quelle ne fut pas la surprise d’Ebelona de voir GGGG se diriger vers le jardinier de l’abbaye qui semblait déjà bien imbibé. Elle lui fit confiance et engagea donc les deux mercenaires pour une somme de 1 pa par jour à donner le soir et une prime de 2 pa quand la marchandise sera à bon port et un tonneau de bière. Le rendez-vous fut fixé trois jours après pour le départ.

Le matin du départ, Abelus Fractus arriva accompagné de GGGG, ils amenaient avec eux deux petits tonneaux, encore rempli de bière. Il y eut une certaine bisbille quand le moine alcoolique refusa au prétendant de constater ce qu’il y avait dans les petits tonneaux, mais tout cela se résolva malgré la mauvaise volonté du moine. La caravane s’engagea donc sur la route de l’Est, une heure avant la levée du jour, ils atteignirent le bois avant et quittèrent la ville dans la plus grande discrétion, les accompagnait dans ce cours périples deux forts gaillards qui avait déjà fait cette caravane, René et Marcel.

La première journée se passa sans aucun problème à part les descriptions de Marcel et René sur la différence entre le voyage aller et le voyage retour, ce dernier semblant être beaucoup moins calme. Le soir venu, les trois tentes furent monté, certains s’occupèrent de récolter le bois et faire le feu, pendant que les autres s’occupaient du tonneau de bière, l’histoire n’aura pas besoin de précisé qui. Au réveil, ils peuvent voir une petite colline à franchir.

Une fois au sommet de cette dernière, il est à peu près la mi-journée, Marcel parle alors du traditionnel bras de fer qui a lieu sur cette montagne à chaque aller. Tous le monde participe et la mise est de 2 pa. Les entraînements montrent des gagnants surprenants, comme la jeune Ebelona qui semble si fluette. Mais le tournoi commence, premier tour Ebelona contre GGGG, celui-ci après une petite lutte remporte la victoire. Abelus Fractus lui bat Marcel, tous deux semblaient prendre une énorme concentration avant de lutter. Le dernier tour se fait entre René, GGGG et Abelus… Les apparences donneraient l’avantage à l’armoire à glace qu’est GGGG, mais le confrontations directes donneront René gagnant. Après cette interlude distrayante, les hommes se remettent en marche, jusqu’au dernier campement avant l’arrivée à Pachpou.

La dernière journée de voyage est dans une drôle d’ambiance, les néophytes se demandent bien ce que sont ces redoutables dangers dont par Marcel et René. Ils arrivent dans une plaine, deux immenses rochers de chaque coté de la route. Marcel et René arrêtent le convoi et demande à tous de se taire. Ne comprenant pas bien, Ebelona, Abelus et GGGG s’exécutent pourtant. Marcel passe en premier en éclaireur, accompagné du cheval, rien ne se passe et il dit aux autres de le rejoindre. Abelus et René à l’avant à tirer la chariotte et Ebelona et GGGG derrière à la pousser. Tous passe tranquillement devant les rochers, sans aucun bruit jusqu’à ce que ce cher GGGG ne marche sur une brindille, René crie “A terre!". Tout le monde est au sol sauf GGGG qui engoncé dans son armure de cuir dur n’arrive pas à se baisser assez rapidement, trois épines viennent se ficher dans son bras. Monsieur est alors gravement blessé et ne peut plus continuer de marcher, il a un gros hématome. Les rochers avec un examen plus attentif ressemblent plus à de grosses éponges grises.

Marcel annonce que nous sommes tous proches qu’il ne reste plus qu’a traverser le brouillard que l’on voit au bout de la route. Une nouvelle formation se monte autour de la carriole, Ebelona et Marcel sont à l’avant pour calmer le cheval, GGGG effrayé reste collé sur le côté de la charrette mort de peur, alors que Abelus et René surveillent les arrières. Tous on leur arme en joue et sont sur leur garde à part GGGG qui claquent des dents. Abelus et René ne tardent pas à constater qu’ils sont suivi, ils se préparent à les surprendre mais le combat ne tournent pas de tout de suite à leur avantage et Abelus est bien blessé, mais ils arrivent à s’en débarrasser et à rejoindre le convoi. Pendant ce temps, GGGG repéra une autre de ses créatures qui allait s’attaquer à Ebelona, mais ce brave homme la prévenant à temps, elle lui décocha un carreau qui arracha une putréfié et qui fit suffisamment reculé la créature pour qu’il ressorte quasi indemne de ce brouillard pour se retrouver dans le village de Pachpou, constitué de toutes petites huttes.

Dans le village de Pachpou, des petites créatures toutes noires courent à leur rencontre très pressées d’avoir le contenu de leur chariotte. Les hommes sont vites réquisitionnés pour débarquer les tonneaux. Abelus amenant le tonneau dans la case du chef, put constater que celui-ci était rempli d’une huile essentielle de fleur que le chef jeta dans un gros chaudron. A l’extérieur on peut constater que le ciel en dessus du village devient plus clair et que le brouillard s’éloigne du village. Il semblerait que l’intérêt de ces petites personnes pour l’huile viennent de la protection qu’elle leur apporte. Abelus porte ensuite les tonneaux que donnent les petits êtres et il entend une sorte de petit cliquetis. Pendant ce temps, GGGG et Ebelona tente de communiquer avec ses petits êtres dont seul Marcel comprend le langage. GGGG arrive finalement à comprendre que dans les tonneaux, il y a des florins d’abbaye dedans (valeur 2pa). Une fois le chargement fait, ils festoient avec les petits êtres et se rendent compte que ceux-ci sont totalement végétariens et cela amène des soucis à notre ami GGGG.